•  

    Bonjour à toutes,

     

    Avec la neige qu'on a eu cet hiver, on a pu aller y jouer avec Dixy...

     

    Je suis en retard pour vous montré ces photos qui ne sont plus vraiment de saison, mais peut-être que celles-ci vous feront un peu sourire en cette période difficile ;)

     

    Voilà ce que ça donne quand mon loup s'éclate dans la neige!

     

    Dixy dans la neige  Dixy dans la neige  Dixy dans la neige

     

    Il adore attraper la neige qu'on lui lance, c'est super amusant ^^

     

    Dixy dans la neige  Dixy dans la neige

    Dixy dans la neige  Dixy dans la neige

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    6 commentaires
  •  

    Bonjour à toutes,

     

    Cet été, nous sommes allés en vacances à la mer avec Dixy.

     

    Alors juste pour le plaisir des yeux...

    Une petites séries de photos de lui à la plage.

     

    Dixy à la plage

     

    Il s'est éclaté comme un fou ^^

     

    Dixy à la plage  Dixy à la plage

    Dixy à la plage  Dixy à la plage

     

    C'était un vrai bonheur de l'avoir avec nous de le voir profiter ainsi.

    Je ne regrette pas qu'on l'ai pris au moins une fois en vacances mais je ne sais pas si on le refera (dans ce cas il va dans une très bonne pension), car c'est un peu contraignant pour les sorties ^^

     

    Dixy à la plage  Dixy à la plage  Dixy à la plage  Dixy à la plage

     

    Et vous, vous prenez votre chien en vacances?

     

    Dixy à la plage  Dixy à la plage  Dixy à la plage

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    10 commentaires
  • Mon chien: Dixy 

    Bonjour à toutes,

     

    Après 2 ans de réflexion, j'ai fini par adopter un chien, il y a déjà un an et demi que je l'ai mais avec mon travail cette année j'ai eu du mal à m'occuper de mon blog et je vous le présente seulement...

     

    J'ai longtemps hésité car on vit en appartement (pour l'instant) et j'avais peur qu'il ne s'y plaise pas.

     

    J'ai fini par craquer. J'avais besoin de m'occuper d'un animal qui aurait vraiment besoin de moi et, surtout, avec lequel je pourrais créer une vraie relation forte.

     

    Quitte à prendre un chien, autant envisager l'adoption en refuge, il y en a tellement...

     

    On voulait un chien ni trop petit ni trop grand, âgé de 5 ou 6 ans maximum.

     

    Après avoir visité 2 refuges, on a trouvé notre bonheur.

     

    Dixy, alias Dixon

     Mon chien: Dixy   Mon chien: Dixy

     

    C'est un mâle, croisé labrador et braque allemand (d'où le fait qu'il soit plus fin qu'un "vrai" labrador).

     

    Au moment de l'adoption, il avait 5 ans, dont 3 passés au refuge.

     

    Il nous a séduit avec ses beaux yeux et les léchouilles qu'il nous faisait à travers les barreaux.

     

    On a pu le promener un moment pour faire connaissance avant de se décider.

    Au départ, il était tellement heureux d'être en balade qu'il tirait comme un âne et m'a même fait tomber ^^ Il s'est un peu calmé après 15 - 20 minutes et son caractère nous plaisait bien.

     

      

     

    Il est très vif, curieux et joueur, un peu fou aussi, et en même temps très câlin.

     

    Mon chien: Dixy

     

    Il s'est très vite adapté chez nous et n'a quasiment pas fait de crasses.

     

    Il a quelques soucis comportementaux, mais après 3 ans en refuge, quel chien n'en aurait pas? Rien d'insurmontable!

    Il tire un peu en promenade, mais raisonnablement. Il est un peu "agressif" envers les autres chiens, il aboie, c'est un petit manque de sociabilité.

     

    Le plus gros "problème", c'est qu'il était hyper dépendant et ne supportait pas la solitude.

    Quand on le laissait seul, il était fort angoissé, pleurait et hurlait par moments comme un loup...

    Petit à petit ça s'est amélioré et aujourd'hui il supporte bien la solitude.

     

     

    Dans l'ensemble c'est un amour, et il m'apporte énormément.

     

    Nos promenades et parties de jeux sont un vrai plaisir!

     Je ne regrette pas d'avoir craqué pour lui :)

     

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    18 commentaires
  • Mon octodon: Lyouby

     

    Bonjour à toutes,

     

    Aujourd'hui un article un peu long pour vous présenter Lyouby

     

     

    Je vous en parlais ICI, après la perte de mes chats, j'ai adopté un octodon.

    (Ohlala, pardonnez-moi, je suis vraiment en retard... il est à la maison depuis deux ans déjà!)

     

    Ca aurait été trop dur de reprendre un chat, je me suis donc redirigée vers les rongeurs.

     

    J'ai adoré avoir des rats, qui sont des animaux géniaux (j'en parlais ), mais ils ne vivent que 2 à 3 ans. Ces quelques années filent à toute allure alors que nous nous y attachons beaucoup. C'est pourquoi je n'en ai pas repris quand ma dernière est partie, ça devenait trop dur de les perdre si vite.

     

    J'ai pensé à un octodon (aussi connu sous le nom de dègue du Chili).

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Après m'être renseignée j'ai appris qu'on pouvait établir de vrais liens avec eux, comme avec les rats.

    Ils demandent plus de patience au début mais ensuite le résultat relationnel est similaire aux rats avec le gros avantage d'avoir une durée de vie bien plus longue (+- 10 ans).

    Ils ont une bonne bouille, sont très sportifs et dynamiques, courent et sautent beaucoup.

     

    Ils préfèrent vivre en groupe mais peuvent s’accommoder d'une vie seul si on s'occupe beaucoup d'eux. Au départ on voulait en prendre deux mais il n'y avait que des mâles et dans 9 cas sur 10 ils finissent par se battre violemment à l'âge adulte et doivent être séparés car ils sont très territoriaux.

    Nous n'avons pas voulu prendre le risque et n'en avons pris qu'un.

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Lyouby... En voilà un drôle de nom...

    Je l'ai choisi en me basant sur un mot russe, car j'adore cette langue.

    Lyoubov (Любов) qui signifie amour, mais dont j'ai voulu adoucir la sonorité en finissant par un y.

    Pour le plaisir voilà comment s'écrit Lyouby en russe: Люби

     

    Mon octodon: Lyouby  Mon octodon: Lyouby  Mon octodon: Lyouby

     

    C'est un animal vraiment adorable et je ne regrette pas mon choix.

     

     

    En revanche je le déconseille fortement pour les enfants.

     

     

    Mon octodon: LyoubyEn effet, cette espèce n'est pas domestiquée depuis très longtemps.

    Leur reproduction en captivité étant plus récente, leur instinct sauvage/naturel est beaucoup plus dominant que pour d'autres rongeurs. Ça ne signifie pas qu'ils sont agressifs.

    Lyouby ne m'a jamais mordu!

    Mais dans la nature, ces animaux sont des proies.

    Ils ont donc besoin d'énormément de patience et de douceur pour nous accorder leur confiance.

    Et celle-ci, au moins au début, peut facilement être reprise.

     

    Il m'a fallut plusieurs mois pour nouer un vrai lien avec lui.

    Au départ, je pouvais tout juste lui caresser la tête, mais il ne venait pas sur moi...

    Petit à petit,  il a commencé à venir dans mes bras, en appréciant de plus en plus d'y être câliné.

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Pour finir, une photo de son installation (dont l'intérieur a un peu évolué depuis)

    Mon octodon: Lyouby

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    19 commentaires
  • CREAVES: Soigner des animaux sauvages

     

    Bonjour à toutes,

     

    Comme je l'ai évoqué ICI, je suis devenue bénévole

    pour soigner des animaux sauvages.

     

    Je voulais me mettre au service de la cause animale depuis longtemps, sans trop savoir comment.

    Je suis ravie de le faire enfin et ça me tient beaucoup à cœur!

    J'ai donc naturellement eu envie de le partager avec vous.

     

     

    Je me suis engagée auprès du CREAVES de Virelles (Belgique), près de chez moi.

    C'est à dire: Centre de Revalidation pour Espèces Animales Vivants à l'État Sauvage.

    Leur site se trouve ICI. Pour suivre les actualités, le mieux est leur page facebook .

     

     

    Je suis vraiment très heureuse de contribuer à leurs actions!

     

    Les animaux qu'on soigne sont remis en liberté et retrouvent leur habitat naturel.

    On préserve ainsi la faune locale.

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur 

     

    Nous avons la chance de pouvoir approcher des animaux qu'on ne voit pas à l'état sauvage habituellement (sauf en coup de vent): faucons, buses, chouettes, hiboux, chauve-souris, lérots, ...

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

    On s'occupe également d'animaux plus "courants" mais tout aussi intéressants: cygnes, hérons, goélands, hirondelles, passereaux, merles, moineaux, pies, corneilles, tourterelles, hérissons, ...

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur  Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

     

    Pour l'instant celles qui m'ont le plus attendrie étaient des pipistrelles (sorte de chauve-souris).

    On les nourrit avec des vers de farine sur lesquels elles se jettent en poussant de petits cris aigües.

    Les deux dont je me suis occupées ont été relâchées!

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur  Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

     

    Celui qui m'a le plus impressionnée est un grand duc. C'est un très bel oiseau au regard perçant. Il est arrivé après s'être pris dans des fils barbelés, l'aile endommagée, ne sachant plus voler.

     

    Au moment où on l'attrape, il manifeste son mécontentement en claquant du bec, le bruit est vraiment très impressionnant! On n'est pas d'avantage rassuré par ses grands yeux ronds qui nous fixent!

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

    Je lui ai donné une fois un médicament à la seringue, directement dans le bec pendant que quelqu'un le tenait, et rien que ça j'étais impressionnée. Mais c'était très stimulant!

     

    Il est toujours au centre en ce moment, on ne sait pas encore s'il pourra revoler (ce qui est capital pour la survie d'un rapace). Son bandage, que vous voyez sur la photo suivante a pu être retiré car la plaie a cicatrisé et il n'y avait plus d'infection. Mais on attend encore de voir comment ça évoluera...

     

     

    A la fin de la journée je suis un peu fatiguée mais tellement satisfaite...

    Et en plus j'apprends énormément de choses sur les animaux.

    Puis je rencontre des gens passionnés et passionnants. Ce n'est que du positif!

     

    On ne parvient malheureusement pas à sauver tous les animaux. Ça dépend aussi de l'état dans lequel ils nous sont amenés. Mais ce qui est sûr c'est que grâce au centre ils ont une chance!

    Une chance qu'ils n'auraient pas eu dans la nature. Les décès sont tristes mais on fait toujours le maximum. Et quand ça marche, qu'on relâche l'animal en bonne santé, c'est vraiment gratifiant!

     

     

    Voilà, j'espère que cet article un peu différent vous aura tout de même intéressées :)

     

     

    Je vous embrasse, à bientôt

     

     

    Pour info: les photos ne sont pas de moi, je les ai prises sur la page facebook du centre,

    Ces animaux y ont été soignés (sauf les pipistrelles dont les photos dispo n'étaient pas assez nettes)


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique