• Mon octodon: Lyouby

     

    Bonjour à toutes,

     

    Aujourd'hui un article un peu long pour vous présenter Lyouby

     

     

    Je vous en parlais ICI, après la perte de mes chats, j'ai adopté un octodon.

    (Ohlala, pardonnez-moi, je suis vraiment en retard... il est à la maison depuis deux ans déjà!)

     

    Ca aurait été trop dur de reprendre un chat, je me suis donc redirigée vers les rongeurs.

     

    J'ai adoré avoir des rats, qui sont des animaux géniaux (j'en parlais ), mais ils ne vivent que 2 à 3 ans. Ces quelques années filent à toute allure alors que nous nous y attachons beaucoup. C'est pourquoi je n'en ai pas repris quand ma dernière est partie, ça devenait trop dur de les perdre si vite.

     

    J'ai pensé à un octodon (aussi connu sous le nom de dègue du Chili).

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Après m'être renseignée j'ai appris qu'on pouvait établir de vrais liens avec eux, comme avec les rats.

    Ils demandent plus de patience au début mais ensuite le résultat relationnel est similaire aux rats avec le gros avantage d'avoir une durée de vie bien plus longue (+- 10 ans).

    Ils ont une bonne bouille, sont très sportifs et dynamiques, courent et sautent beaucoup.

     

    Ils préfèrent vivre en groupe mais peuvent s’accommoder d'une vie seul si on s'occupe beaucoup d'eux. Au départ on voulait en prendre deux mais il n'y avait que des mâles et dans 9 cas sur 10 ils finissent par se battre violemment à l'âge adulte et doivent être séparés car ils sont très territoriaux.

    Nous n'avons pas voulu prendre le risque et n'en avons pris qu'un.

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Lyouby... En voilà un drôle de nom...

    Je l'ai choisi en me basant sur un mot russe, car j'adore cette langue.

    Lyoubov (Любов) qui signifie amour, mais dont j'ai voulu adoucir la sonorité en finissant par un y.

    Pour le plaisir voilà comment s'écrit Lyouby en russe: Люби

     

    Mon octodon: Lyouby  Mon octodon: Lyouby  Mon octodon: Lyouby

     

    C'est un animal vraiment adorable et je ne regrette pas mon choix.

     

     

    En revanche je le déconseille fortement pour les enfants.

     

     

    Mon octodon: LyoubyEn effet, cette espèce n'est pas domestiquée depuis très longtemps.

    Leur reproduction en captivité étant plus récente, leur instinct sauvage/naturel est beaucoup plus dominant que pour d'autres rongeurs. Ça ne signifie pas qu'ils sont agressifs.

    Lyouby ne m'a jamais mordu!

    Mais dans la nature, ces animaux sont des proies.

    Ils ont donc besoin d'énormément de patience et de douceur pour nous accorder leur confiance.

    Et celle-ci, au moins au début, peut facilement être reprise.

     

    Il m'a fallut plusieurs mois pour nouer un vrai lien avec lui.

    Au départ, je pouvais tout juste lui caresser la tête, mais il ne venait pas sur moi...

    Petit à petit,  il a commencé à venir dans mes bras, en appréciant de plus en plus d'y être câliné.

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Mon octodon: Lyouby

     

    Pour finir, une photo de son installation (dont l'intérieur a un peu évolué depuis)

    Mon octodon: Lyouby

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    19 commentaires
  • CREAVES: Soigner des animaux sauvages

     

    Bonjour à toutes,

     

    Comme je l'ai évoqué ICI, je suis devenue bénévole

    pour soigner des animaux sauvages.

     

    Je voulais me mettre au service de la cause animale depuis longtemps, sans trop savoir comment.

    Je suis ravie de le faire enfin et ça me tient beaucoup à cœur!

    J'ai donc naturellement eu envie de le partager avec vous.

     

     

    Je me suis engagée auprès du CREAVES de Virelles (Belgique), près de chez moi.

    C'est à dire: Centre de Revalidation pour Espèces Animales Vivants à l'État Sauvage.

    Leur site se trouve ICI. Pour suivre les actualités, le mieux est leur page facebook .

     

     

    Je suis vraiment très heureuse de contribuer à leurs actions!

     

    Les animaux qu'on soigne sont remis en liberté et retrouvent leur habitat naturel.

    On préserve ainsi la faune locale.

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur 

     

    Nous avons la chance de pouvoir approcher des animaux qu'on ne voit pas à l'état sauvage habituellement (sauf en coup de vent): faucons, buses, chouettes, hiboux, chauve-souris, lérots, ...

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

    On s'occupe également d'animaux plus "courants" mais tout aussi intéressants: cygnes, hérons, goélands, hirondelles, passereaux, merles, moineaux, pies, corneilles, tourterelles, hérissons, ...

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur  Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

     

    Pour l'instant celles qui m'ont le plus attendrie étaient des pipistrelles (sorte de chauve-souris).

    On les nourrit avec des vers de farine sur lesquels elles se jettent en poussant de petits cris aigües.

    Les deux dont je me suis occupées ont été relâchées!

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur  Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

     

    Celui qui m'a le plus impressionnée est un grand duc. C'est un très bel oiseau au regard perçant. Il est arrivé après s'être pris dans des fils barbelés, l'aile endommagée, ne sachant plus voler.

     

    Au moment où on l'attrape, il manifeste son mécontentement en claquant du bec, le bruit est vraiment très impressionnant! On n'est pas d'avantage rassuré par ses grands yeux ronds qui nous fixent!

     

    Couture: transformer un t-shirt en débardeur

     

    Je lui ai donné une fois un médicament à la seringue, directement dans le bec pendant que quelqu'un le tenait, et rien que ça j'étais impressionnée. Mais c'était très stimulant!

     

    Il est toujours au centre en ce moment, on ne sait pas encore s'il pourra revoler (ce qui est capital pour la survie d'un rapace). Son bandage, que vous voyez sur la photo suivante a pu être retiré car la plaie a cicatrisé et il n'y avait plus d'infection. Mais on attend encore de voir comment ça évoluera...

     

     

    A la fin de la journée je suis un peu fatiguée mais tellement satisfaite...

    Et en plus j'apprends énormément de choses sur les animaux.

    Puis je rencontre des gens passionnés et passionnants. Ce n'est que du positif!

     

    On ne parvient malheureusement pas à sauver tous les animaux. Ça dépend aussi de l'état dans lequel ils nous sont amenés. Mais ce qui est sûr c'est que grâce au centre ils ont une chance!

    Une chance qu'ils n'auraient pas eu dans la nature. Les décès sont tristes mais on fait toujours le maximum. Et quand ça marche, qu'on relâche l'animal en bonne santé, c'est vraiment gratifiant!

     

     

    Voilà, j'espère que cet article un peu différent vous aura tout de même intéressées :)

     

     

    Je vous embrasse, à bientôt

     

     

    Pour info: les photos ne sont pas de moi, je les ai prises sur la page facebook du centre,

    Ces animaux y ont été soignés (sauf les pipistrelles dont les photos dispo n'étaient pas assez nettes)


    14 commentaires
  •  

    Bonjour à toutes,

     

    Aujourd'hui je voulais vous parler de la perte de mes deux chats.

     

    Tout ça date, en fait, de plus d'un an mais je n'avais pas le courage pour en parler avant.

    C'était encore trop frais et trop douloureux.

    Je tiens à vous expliquer quand même car je sais que certaines se demanderont sans doute au bout d'un moment pourquoi on ne les voit plus sur le blog.

     

     

    J'ai choisi quelques photos d'une de leur partie de jeu pour égayer un peu cet article.

     

     

    Mon Kamikaz est tombé malade.

    Il avait déjà eu des problèmes rénaux, mais avec une nourriture adaptée ça s'était stabilisé. Malheureusement c'est revenu en s'aggravant...

    Il a eu un caillot à la vessie qui l'empêchait d'uriner, il y avait aussi un peu de sang, nous avons été chez le vétérinaire en urgence pour le débloquer et avons commencé un traitement homéopathique.

     

    Mes chats ne sont plus là mais resteront dans mon coeur

     

    Tornade n'a pas supporté sa maladie et n'a plus été propre du tout.

    Elle sentait l'urine de Kami (qui devait sentir différemment mais c'était imperceptible pour nous) et refusait catégoriquement de faire quoi que ce soit dans la litière, même quand elle venait d'être nettoyée. Nous avons tout essayé pour que ça s'arrange mais ça devenait vraiment ingérable.

    Elle faisait partout, dans leur panier, sur le tapis, dans les fauteuils, dans la bibliothèque, etc... : /

     

    Mes chats ne sont plus là mais resteront dans mon coeur

     

    Elle n'était pas à 100% propre avant que Kami ne soit malade mais c'était supportable car rare. Nous avions beau l'aimer et jouer avec elle, la vie d'intérieur ne lui convenait sans doute pas.

     

    Je pense qu'elle avait besoin de plus d'espace et que tous les chats ne supportent pas forcément de vivre "cloitré" en appartement, même si on la faisait sortir en laisse quand le temps le permettait, ce n'était pas suffisant pour elle.

     

    Ca n'a pas été facile mais nous avons pris la décision de la confier à une famille possédant un jardin. Elle est bien plus épanouie comme ça.

    Et croyez moi, je m'en suis beaucoup voulue et culpabilisée d'avoir "abandonné" mon chat, ça ne me ressemble pas du tout mais nous n'avions plus le choix.

     

    Peut-être certains me jugeront mal par rapport à cette décision, mais quand on me connait on sait que je ne prends pas du tout les animaux pour m'en débarrasser ensuite au moindre prétexte.

    J'ai toujours fait mon maximum pour le bien être de chaque animal que j'ai eu!

     

    Mes chats ne sont plus là mais resteront dans mon coeur

     

    Kamikaz était souffrant et le premier traitement n'a fonctionné qu'un temps.

    Les caillots sont revenus et la seule alternative consistait à donner des médicaments chaque jour et à vie. Le traitement était très cher, si ça n'avait été que pour quelques mois nous aurions peut être réussi à nous débrouiller mais c'était financièrement impossible d'y faire face à vie...

     

    Nous avons été contrains de le faire euthanasier pour mettre fin à ses souffrances. Là encore je sais que ça peut être un choix discutable.... Mais personnellement je préfère ça plutôt que de laisser souffrir. Je n'aurais pas pu le garder et le laisser agoniser jusqu'à la fin... Tout ça pour "gagner", égoïstement, une ou deux semaines de vie...

    (Et surtout quelle vie ça aurait été pour lui dans ces conditions?)

     

    Évidemment ça a été très dur! Quand j'ai confié Tornade je ne m'attendais pas à ce que Kami ne puisse pas survivre :( Les choses ont évoluées très vite, en un mois.

     

    Mes chats ne sont plus là mais resteront dans mon coeur

     

    Kami s'est éteint le 7 mai 2014 alors qu'il n'avait que 4 ans... Trop peu.

    Il était mon premier chat vraiment à moi, après être partie de chez mes parents.

    Nous avions une complicité énorme que je n'avais jamais eu avant!

     

    Il venait câliner à chacun de mes appels.

    On se comprenait d'un simple regard, il y voyait quand il avait le droit de venir près de moi où si au contraire j'étais occupée et dans ce cas il n'insistait pas et revenait plus tard.

    Il me manque, ses câlins, ses miaulements, nos jeux... L'observer tout simplement.

     

    Mes chats ne sont plus là mais resteront dans mon coeur

     

    J'aime toujours autant les chats, les voir et les caresser mais je suis totalement incapable d'envisager en avoir un autre à la maison pour l'instant, et ça mettra surement longtemps.

     

     

    Je n'ai pas repris d'autres animaux pendant les 2 premiers mois suivant sa mort.

     

     

    Aujourd'hui encore je suis triste en pensant à Kami.

    Tornade elle se porte bien dans sa nouvelle famille alors je ne m'en veux plus trop.

    Mais le temps passant je trouvais la maison bien vide sans aucun animal.

    J'en ai toujours eu, depuis que je suis enfant...

     

    J'ai beaucoup hésité. Un chat je ne pouvais pas mais j'ai toujours aimé les rongeurs...

    Après m'être renseignée sur les différentes possibilités j'ai opté pour un octodon.

     

    Pour l'instant je ne vous montre qu'une photo, d'autres viendront dans un prochain article.

    Voici Lyouby

    Mes chats ne sont plus là mais resteront dans mon coeur

     

    A bientôt


    23 commentaires
  • Bonjour à toutes,

     

    Aujourd'hui, passons un moment félin ensemble.

     

    Souvenirs d'une balade au soleil

     

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

     

    Ils aiment sentir la chaleur du soleil sur leur poils, et le vent les ébouriffer un peu, dispersant par la même occasion toutes sortes d'odeurs que nous ne percevons même pas.

    Je peux vous dire qu'on voyait régulièrement les naseaux s'activer.

     

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

     

    Ils en profitent également pour grignoter quelques brins d'herbes.

     

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

     

    Tornade est à 100% dans son élément et profite pleinement de la nature. Ce jour là elle n'a pas hésité a chasser un papillon (qui a réussi à s'échapper), c'était trop drôle! On voyait qu'elle adorait ça, impossible à prendre en photo malheureusement. La prochaine fois j'essaierai de le filmer.

     

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

     

    Kami reste un peu plus peureux par rapport aux bruits, il se méfie par exemple quand on entends une voiture (même de loin), et demande plus vite pour rentrer. Quand il en a marre, soit il va gratter le sac de transport que je leur laisse ouvert, soit il vient contre moi et miaule clairement son impatience!

     

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

     

    Tornade grimpe aux arbres! Si je n'avais pas été là pour la retenir elle serait monté encore plus haut. Sur cette photo elle était déjà à 2m de hauteur! Je voulais être sûre de pouvoir la récupérer...

     

    Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil Photos: Kamikaz et Tornade en balade au soleil

     

    Nous somme resté près de 40 minutes. Ca faisait 15 minutes que Kamikaz demandait à rentrer, mais Tornade s'amusait comme une folle, et si je n'avais pas "remballé" elle serait encore resté.

     

    Comme vous le voyez j'ai choisi un endroit ombragé pour qu'ils ne soient pas tout le temps exposés au soleil. C'est en fait à leur bon vouloir car chacune de leur laisse se déroule sur 7m. Ils peuvent aussi se réfugier dans leur sac de transport s'ils en ont envie. Je suis donc parfois assise dans l'herbe avec un chat qui tire de chaque côté pour explorer toujours plus ^^ Mais ils se rendent bien compte à ce moment là que la limite est atteinte et n'insiste pas.

    Je leur prévois aussi toujours une gamelle d'eau, ce qui est indispensable quand il fait chaud.

     

    J'espère que vous avez appréciez cette promenade autant qu'eux ;)

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    20 commentaires
  • Bonjour à toutes,

     

    Kamikaz et Tornade découvrant leur nouvel arbre à chats :)

     

    Photos: Kamikaz et Tornade sur l'arbre à chat

    Photos: Kamikaz et Tornade sur l'arbre à chat Photos: Kamikaz et Tornade sur l'arbre à chat

    Photos: Kamikaz et Tornade sur l'arbre à chat

    Photos: Kamikaz et Tornade sur l'arbre à chat Photos: Kamikaz et Tornade sur l'arbre à chat

     

    A l'origine il y avait deux souris. La première n'a pas duré une heure...

    La deuxième a survécu une petite semaine lol

     

    Je vous embrasse, à bientôt


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique